• Résultat de recherche d'images pour "tigre de thailande"  

    "Des bébés tigres ont été découverts dans un parc naturel dans l'est de la Thaïlande, ce qui constitue un «miracle» pour cette sous-espèce décimée par la déforestation et le braconnage généralisé, d'après les groupes de défense des animaux. La Thaïlande, considérée comme une plaque tournante du trafic d'animaux sauvages en Asie, est l'un des treize pays où vivent encore des tigres à l'état sauvage, mais leur nombre a largement chuté ces dernières années. La dernière fois qu'une famille de tigres indochinois avait été aperçue remonte à 15 ans. La déforestation, l'avancée des villages et le braconnage expliquent le recul du nombre de tigres en Asie." (source MSN)

     

    Cette nouvelle m'a interpellée, je vous explique pourquoi :

    Alors qu'ils étaient encore des centaines de tigres sauvages au début du siècle dernier, on s'extasiait de les voir dans les zoos (soit dit en passant dans des conditions déplorables)

    Résultat de recherche d'images pour "tigre zoo"  

    Depuis les zoos qui ont certes fait de réels progrès pour reconstituer l'habitat des félins ont permis leur reproduction....et de voir des tigres ou autres s'ébattrent dans ces structures devient totalement banal... 

    et voilà que la tendance s'est inversée : on s'extasie maintenant en contemplant des tigres en totale liberté,

    quel paradoxe et quel honte pour l'humanité!!

    comment a t-on pu en arriver là?

    en résumé, ce que j'essaie de vous dire c'est que voir des tigres en liberté ne devrait pas tenir du miracle bien au contraire. 

     

     


    13 commentaires
  •  

    ça ne devrait plus exister!!

     

    C'est avec une boule au ventre que j'ai pris ces photos le mois dernier, je précise que l'accès de cette ménagerie de cirque était libre,  encore heureux car payer, c'est cautionner ce genre de spectacle....

     

    ça ne devrait plus exister!!

     

    ça ne devrait plus exister!!

    Les gens s'extasiaient devant ces félins qui disposent de 2m2 à vie, et moi je râlais tout haut en disant que c'était inadmissible de voir ça encore au XXIème siècle!!

     

    ça ne devrait plus exister!!

     

    ça ne devrait plus exister!!

     

     même si vous pensez que ça ne sert à rien, signez quand même cette pétition; les associations de protection animale ont besoin de signatures pour faire bouger les choses

     Contre les animaux sauvages dans les cirques (clic)

     

     


    18 commentaires
  •  

    J'aime les ânes mais les vaches aussi!!! 

     

     

     

     

     je déplore cette méthode qui consiste à écorner les veaux.....*

     

    Une des raisons de l'écornage des veaux :

    *Importance économique

    Aux usines de transformation de la viande, les carcasses d'animaux provenant de troupeaux cornus nécessitent deux fois plus de parage que les carcasses provenant de troupeaux comparables réunissant des animaux sans cornes. Les vérifications de la qualité effectuées au Canada (Canadian Beef Quality Audit) montrent que le parage des meurtrissures coûte à l'industrie 10 millions de dollars par année. Les animaux écornés risquent moins de faire l'objet de diminutions de prix au moment de la vente.

    Mais il existe bien d'autres raisons à cette mutilation mais toutes ramènent ce sujet à une histoire de fric... 

    source : http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/dairy/facts/09-004.htm

     

      


    14 commentaires
  •  

    Anubis ?

    En faisant des recherches sur Anubis dont les podencos font partie des descendants du Tésem (chien du pharaon), je suis tombée sur cette sordide histoire : 

     L'histoire d'Anubis, rescapé du Caire

     Le museau arraché par son ancien propriétaire, Anubis, devenu chien errant des rues du Caire, est aujourd’hui sauvé et coule des jours paisibles aux Etats-Unis…

     

    Si Anubis est désormais le Dieu du Canapé de sa famille d’accueil, sa vie n’a pas toujours été des plus simples. Et pour cause, chien de garde d’une propriété du Caire, en Egypte, il a vécu le pire sans jamais se plaindre de la misère de sa vie. Celui-ci a en effet était puni par son ancien bourreau alors qu’il mettait VRAIMENT tout son cœur dans la surveillance des lieux…

    Oui, un chien de garde, ça aboie. Une information qui a probablement dû échapper à son tortionnaire puisque celui-ci a fini par juger bon de lui couper le museau et le balancer froidement à la rue une fois mutilé. Le but ? Faire taire l’animal.

     

    Des semaines et des mois durant, le pauvre toutou a donc erré dans les rues de la ville, se recroquevillant sur sa peine en silence et trouvait refuge sous les voitures…

     

    Finalement repéré par les bénévoles d’une association locale, l’Animal Rescue and Rehabilitation (SNARR), il a été sauvé et transféré aux Etats-Unis.

     

    Envoyé à Olney, dans le Maryland, le temps de quelques soins, c’est à Forth Worth, au Texas, qu’il coule désormais des jours heureux.

     

    Car oui, malgré sa blessure, il a trouvé une famille d’accueil prête à l’aimer et lui redonner confiance.

     

    Et au sein de ce foyer, il est probablement aussi tombé sur l’amour de sa vie : une petite chienne aveugle, elle aussi sauvée.

     

    Pour l’instant, Anubis ne devrait rester avec eux que 6 mois. Toutefois, ses humains ont fait part au SNARR de leur «coup de foudre» vis-à-vis du chien mutilé pour «avoir trop aboyé» et livré qu’ils aimeraient devenir sa dernière famille…

     

     
     
     
     
     
     
     
    Anubis ? 
     
     
     
     
     
     
    Source : WAMIZ
     
     
     
     
     
     
     
     

    27 commentaires
  •  

     

    Peut-être l'avez vous déjà visionnée, sinon regardez jusqu'au bout : la campagne 2016 contre l'abandon signée  Afficher l'image d'origine

     

    B O U L E V E R S A N T !!

     


    25 commentaires
  •  

    Vous avez sûrement entendu parler du coup de gueule de Brigitte Bardot la semaine dernière, espérons que sa célébrité pourra faire avancer les choses...

    Photo Justicia Animal

    L'appel de Brigitte BARDOT en faveur des galgos d'Espagne, via le site de sa fondation

    Photo Justicia Animal

    "Chaque année dans la péninsule ibérique, ce sont plus de 50 000 Galgos et Podencos qui sont sacrifiés sur l'autel d'une tradition aussi ancienne que cruelle. Après être intervenue, en 1998, auprès du ministre espagnol de l’Agriculture puis auprès du Roi Juan Carlos 1er en 2009, Brigitte Bardot lance ce 5 février 2016 un appel aux Espagnols afin que cette « tradition » barbare soit à jamais dénoncée et abolie !

    En Espagne, la chasse aux lièvres avec des lévriers est une « tradition ancestrale ». Les lévriers ne sont que des "outils" de chasse. Les galgueros (chasseurs espagnols), chassent sans fusil, c’est le lévrier qui rattrape le gibier à la course et le tue. Selon cette tradition, un galgueros dont le chien n’attrape plus de gibier est atteint dans son honneur ce qui lui donne le droit de se venger et de faire souffrir l’animal pour laver l’affront.

    À la fin de chaque saison de chasse, les chiens les moins efficaces sont éliminés. Le degré de cruauté de leur mise à mort dépend des performances du chien lors de la saison de chasse. 

    Condamné à une lente agonie parce que

    La méthode traditionnelle de mise à mort est la pendaison qui a deux variantes : haute pour les chiens qui ont bien chassé (la mort est rapide car les pattes ne touchent pas le sol) ; ou basse (la mort est lente car les pattes arrière du chien peuvent toucher le sol). Ils sont aussi parfois brûlés vif, mutilés, tractés à l’arrière d’une voiture en marche ou encore abandonnés dans des puits, piqués à l’eau de javel, abandonnés dans une forêt avec les jambes brisés.

    Chaque année en Espagne, ce sont plus de 50 000 Galgos et Podencos qui sont tués !

    La lettre ouverte à l'Espagne de Brigitte Bardot

    C’est un cri, un appel, un S.O.S urgent et grave que je lance à L’Espagne, à sa Majesté le Roi Felipe VI, au Premier Ministre, au gouvernement, aux médias, et au peuple espagnol.

    Il faut abolir d’urgence, sans délai ce que les GALGUEROS appellent « la chasse aux Galgos ». Cette pratique cruelle, barbare, infâme qui, du dressage inhumain à la punition de mort lente et insoutenable, est encore pratiquée dans l’unique pays du monde au 21ème siècle : L’ESPAGNE !

    les animaux sauvés par les associations sont dans un état désastreux

    Les chiens Galgos ne doivent plus servir d’assouvissement sadique à des individus primaires et cruels qui usent impunément de leur prédominance pour se défouler sur des innocents, leur faisant des tortures indécentes et obscènes dignes des djihadistes. Je reçois énormément de courrier dénonçant cette abomination, comparant l’abject sort des Galgos au massacre immonde des bébés phoques au Canada et me suppliant d’user de ma notoriété pour faire éclater ce scandale qui évoque la même violente souffrance, la même injustice, et la grande lâcheté humaine.

    C’est ce que je m’apprête à faire sans une réponse urgente et officielle déclarant l’abolition immédiate du martyre infligé aux Galgos.

    Quel pays pourrait encore accepter que des chiens qui n’ont pas été à la hauteur d’une chasse au lapin soient punis de pendaison, qu’on leur crève les yeux, qu’on les ampute à vif, qu’on les écorche vivants, qu’on les brûle à l’acide, qu’on les empoisonne de produits extrêmement toxiques ? Et même qu’on les traîne derrière une voiture jusqu'à ce que mort s’ensuive.

    C’est indigne d’un pays comme l’Espagne. C’est indigne d’un être humain. C’est indigne pour l’humanité dans son ensemble.

    Je vous supplie tous de prendre conscience de ces actes de barbarie atroces et de faire le nécessaire pour que cela cesse sans délai, immédiatement, tout de suite.

    Merci pour eux !"                          

    Brigitte Bardot
    Présidente

    France 2

    Extrait du JT du 5 février 2016


    26 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'une dame de convictions que j'admire pour son investissement dans son combat acharné pour la défense des animaux.

     

    Ses coups de gueule pour la lutte contre la souffrance animale ne sont pas toujours bien perçus mais Brigitte Bardot revendique et assume sans baisser les bras ses actions avec courage et détermination depuis plus de 30 ans.

     

    Merci pour cette belle créa ma chère Jo, BB y serait très sensible j'en suis certaine


    12 commentaires
  •   

    Il y a des jours comme ça où l'on préfèrerait laisser le pc éteint, mais voilà, comment rester insensible à ce spectacle? ne pas baisser les bras, même si le cœur en prend un grand coup...et même si une signature n'est qu'une goutte d'eau dans cette océan de cruauté

     Voilà ce que j'ai trouvé dans ma boite mail ce matin :

     

    Pétition : Peine maximale pour le maître de la Dogue de Bordeaux retrouvée enterrée vivante !

    À l'attention : du tribunal de Paris

    Le procès contre le maître d'Athéna, la dogue de bordeaux enterrée vivante à Carrières-sur-Seine, est prévu en mars 2016 !


    Par cette pétition, nous demandons la peine maximale contre cet acte de cruauté envers un animal. Que ce jugement montre l'exemple et que l'animal soit enfin considéré comme il se doit de l'être.


    Nous demandons également que cette personne soit mise en détention provisoire en attente de jugement. Commettre un tel acte de cruauté prouve un déséquilibre mental, comment peut on faire une chose pareille? Et demain, a qui s'en prendra t'il? Un enfant, une personne âgée?


    QUE JUSTICE SOIT FAITE ! La loi sur les êtres vivants dotés de sensibilité prévoit des peines allant jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

    pétition à signer pour Athéna

    La photo qui joint cette pétition est une photo prise par son sauveur, l'histoire ci-dessous est aussi celle écrite par son sauveur. Merci à vous Monsieur !

    Son Histoire ( le 2.08.2015 )


    "Hier lorsque que je promenais déesse avec une amie et alors que nous nous apprêtions à finir la promenade, nous décidâmes face au plaisir accentué que procurait à déesse la liberté, de continuer encore un peu...chose que je ne regrette pas étant donné que cela nous a permis d'être au bon endroit au bon moment pour sauver une vie, celle d'une chienne...qui malheureusement, a été cruellement enterrée vivante, seule sa tête était difficilement visible compte tenue de la quantité de terre qui la recouvrait. Je me passerai de commentaires et souhaite publier cela non pour valoriser mon acte mais pour sensibiliser les gens sur la cruauté envers les animaux considérés depuis peu de temps par la loi comme des êtres vivants dotés de sensibilité et prévoyant des peines allant jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. Les images sont choquantes et la réalité bien plus encore..."

     

    l'article ici


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique